• Bourdon sur le groseillier fleur

    Bourdon sur le groseillier fleur

     

    Bourdon sur le groseillier fleur

     

    Le bourdon est plus gros que l'abeille, son vol est plus bruyant, mais ces deux animaux se ressemblent par ailleurs.

    La taille du bourdon conduit souvent à penser qu'il s'agit du mâle de l'abeille.

    Or, il n'en est rien, ce sont deux genres d'insectes différents.

     

    Bourdon sur le groseillier fleur

     

    Le bourdon diffère très peu de l'abeille domestique : il se nourrit du nectar des fruits et récolte le pollen pour nourrir les larves.

    Il est donc un important pollinisateur.

    Ce n'est en revanche absolument pas le mâle de l'abeille : il existe des reines bourdons et des ouvrières femelles sexuées.

    Le terme « bourdon » n'a pas de définition propre ; il désigne des espèces d'insectes volants plus gros que les abeilles.

    Le plus souvent, « bourdon » désigne le genre Bombus, de la même famille que les abeilles, les apidés.

     

    Bourdon sur le groseillier fleur

     

    Le bourdon est plus gros que le faux-bourdon, le mâle de l’abeille

    La confusion entre le bourdon et le mâle de l'abeille vient du fait que ce dernier est nommé faux-bourdon.

    Chez l'abeille domestique, le faux-bourdon est de taille supérieure par rapport aux ouvrières, les larves évoluant dans des alvéoles plus grandes.

    Ils n'ont pas de dard, ne rapportent pas de pollen pour les larves et ont une durée de vie de deux mois.

    Les bourdons se différencient physiquement des apispar leur taille et leur pilosité.

     

    Bourdon sur le groseillier fleur

     

     

    Ces insectes sont plus grands (ils peuvent mesurer jusqu'à 25 mm), sont trapus et ont une pilosité importante.

    Celle-ci, couplée au fait que l'insecte est endotherme (capable de produire sa chaleur corporelle), permet au bourdon de voler dès 5 °C (l'abeille vole plutôt à partir d'une quinzaine de degrés).

    Bourdon sur le groseillier fleur

     

     

    Le système social est le même que chez les abeilles.

    Au printemps, la reine fonde une colonie.

     

    Bourdon sur le groseillier fleur

     

    Elle pond d'abord des ouvrières stériles, puis, à la fin de l'été, des mâles et des femelles pour assurer la descendance de l'espèce.

     

    Bourdon sur le groseillier fleur

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :