• Les cabanes de pêcheurs

    Canet en Roussillon, Le village de pêcheurs

    Bien visibles sur le bord de l'étang de Canet, les 10 cabanes en bois, cannes de provence et sanils forment "le village de pêcheurs"

    Réhabilitées en 1993 avec des matériaux traditionnels préconisées pour leur résistance et leur étanchéité, les cabanes des pêcheurs sont isolées contre la pluie, le vent mais également fraîches et bien ventilées l'été.

    Canet en Roussillon, Le village de pêcheurs

     

    Ces cabanes ne sont plus utilisées comme lieu d'habitation pour les pêcheurs mais principalement comme lieu de stockage qui permettent d'entreposer filets et matériels de pêche dont le "trabaque", le filet de pêche traditionnel.

    Canet en Roussillon, Le village de pêcheurs

    Au centre de ce village, se situe la "Maison Commune", lieu convivial où se retrouvent les pêcheurs, souvent pour préparer la bouillinade d'anguilles, le plat traditionnel.

    Ces cabanes opposent leurs formes arrondies au vent dominant, la Tramontane. A l'intérieur, on trouve 3 pièces cloisonnées au moyen de claies en roseaux : une remise où l'on entrepose le matériel de pêche, une chambre sommairement aménagée et une pièce centrale (séjour et cuisine). 

     

    Canet en Roussillon, Le village de pêcheurs



    Pour leur construction, le bois provient en grande partie de la récupération des morceaux rejetés par la mer ou par les rivières. Les roseaux sont coupés au bord de l'étang. Ils sont mis à sécher puis liés avec de la ficelle ou du fil de fer pour former les claies qui construiront les parois étanches. Lorsqu'il pleut, l'eau glisse, arrose le jardin et le superflu s'écoule jusqu'à la nappe phréatique d'où le pêcheur tire son eau potable. Le jardin, protégé par une haie brise vent, abrite des figuiers, cactus, lauriers et autres plantes méditerranéennes. La durée de vie d'une cabane varie entre 18 et 25 ans.

     

    Canet en Roussillon, Le village de pêcheurs

    Recette de la "Bullinada" :

    Préparé à base d'anguilles, ce plat emblématique des pêcheurs de l'étang ressemble à la bouillabaisse catalane. Les anguilles nettoyées sont placées dans une ouille en fonte avec des pommes de terre, du saindoux, du piment et de l'ail, en couches successives. Le tout est recouvert d'eau. Quelques petits crabes peuvent agrémenter la cuisson pour donner du goût. L'ouille est suspendue au-dessus du foyer et la cuisson se fait à feu vif, environ 20 minutes à partir de l'ébullition.

     

    http://www.ot-canet.fr/articles-1/39-7-le-village-de-pecheurs/

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique