• Coucou, Primevère officinale

    Coucou, Primevère officinale

    Famille: Primulacées

    Origine: Europe et Asie

    Période de floraison: avril, mai

    Couleur des fleurs: jaune d'or

    Exposition: ombre, mi-ombre

    Type de sol: pauvre et calcaire

    Acidité du sol: neutre à basique

    Humidité du sol: sec, jusqu’à frais

    Utilisation: potée, massif, bordure

    Hauteur: 5 à 30cm

    Type de plante: plante à fleur herbacée

    Type de végétation: vivace

    Type de feuillage: semi-persistant

    Rusticité: rustique

    Plantation, rempotage: printemps ou automne

    Méthode de multiplication: semis et division de la touffe à l'automne

    Maladies et ravageurs: les limaces, les araignées rouges

    Toxicité: Les jeunes feuilles et les fleurs peuvent être consommées. Cependant les primevères peuvent causer des réactions allergiques du à la présence de primine.

    Espèces, variétés intéressantes: 400 espèces réparties dans tout l’hémisphère nord tempéré. Primula veris est une espèce botanique indigène.
    Parmi les autres espèces souvent cultivées, il y a les primevères candélabres comme Primula bulleyana, les Primula denticulata et les hybrides du groupe Polyanthus, couramment vendues en hiver.

     

    Coucou, Primevère officinale

    Une rosette basale faite de feuilles longues de 5 à 15 cm et large de 4 cm, ovales, presque cordiformes à la base du limbe, portées par un pétiole ailé. Le limbe vert clair est un peu ridé, et légèrement dentelé.

    La plante possède un rhizome court sur lequel chaque année un nouveau bourgeon donne une nouvelle rosette, qui se ramifie pour donner une touffe avec l’âge.

    Les fleurs sont portées en grappe pendante sur un seul côté de la hampe florale qui peut atteindre 30 cm de haut. Les fleurs sont formées d’un calice en forme de tube bombé blanchâtre et velu d’où émergent 5 pétales soudés en leur base, jaune foncé avec une petite tache orange au centre.

    Les fleurs sont de 2 types, celles dont les étamines sont longues et dépassent le pistil, et celles où à l’inverse c’est le style du pistil qui dépassent le reste ; c’est une stratégie de la plante pour favoriser la pollinisation croisée (entre individus différents) par les insectes. D’ailleurs dans ce but, la fleur dégage un parfum suave et sucré.

     

    Coucou, Primevère officinale

    La primevère officinale aime un terrain argileux, à tendance calcaire, pauvre en matière organique et demande un ensoleillement de plusieurs heures par jour. Pour l’installer dans son jardin le mieux est de la semer en semis direct, en situation ensoleillée, et sur un terrain propre. La germination est facile, et les plantules vite reconnaissable par la couleur verte des petites feuilles ridés, plaquées au sol.

    Semée au printemps, la plante sera florifère dès le printemps suivant. Une germination en aout permet d’obtenir parfois une floraison au printemps, mais les plantes sont de petites tailles. Avec les années les pieds de primevère s’étofferont. Elles sont plus jolies plantées en groupe et se ressèment spontanément sans devenir envahissantes.

    Aimant les terres pauvres, il vaut mieux leur éviter l’apport d’engrais.

     

    En dehors de son aspect décoratif, comme son nom commun l’indique, elle peut être utilisée comme plante médicinale. Elle a une action sédative sur les coup et contusions, utilisée sous forme de feuilles macérées dans l’huile. Des infusions ont une action apaisante sur le système nerveux.

    Du point de vue alimentaire, Les fleurs et les jeunes poussent agrémentent les salades.

     

    Le saviez-vous ?

    On peut confondre cette primevère avec Primula elatior, la primevère élevée, qu’il faut se garder de cueillir car elle est beaucoup moins courante. La primevère élevée montre des fleurs plus larges et d’un jaune plus pale.

    Primula veris est une parente des primevères de jardin du groupe Polyanthus, dont les fleurs sont regroupées au sommet des tiges, et qui présentent de nombreux coloris.

    Pin It

  • Commentaires

    1
    Lundi 16 Mai 2016 à 18:03

    Ce coucou, je l'adore. Son odeur, sa couleur tout !

    Une jolie série avec de bonnes explications. Bravo

    Belle fin de journée

      • Mercredi 18 Mai 2016 à 17:46

        Merci beaucoup, j'aime aussi cette fleur, que je trouve très robuste.

        Bonne soirée

    2
    Lundi 16 Mai 2016 à 18:04

    Le joli coucou des prés... j'en ai pas chez moi car il n'y a pas assez d'ombre... enfin, les autres années parce que, cette année, jusqu'à présent, le soleil a plutôt brillé par son absence !! wink2 Mais je ne me plains pas car j'ai plein d'autres merveilles.
    Ton article est complet et bien construit...
    Bravo pour toutes ces recherches car je sais à quel point ça peut prendre du temps !

    Je te fais de gros bisous. Aujourd'hui, c'est ma journée visite aux blogs de mes amis blogueurs... Je sais que j'ai été peu présente ces dernières semaines, mais je n'avais vraiment pas assez de temps pour gérer mes commandes de tricots et les blogs en même temps... donc j'ai bien déposer quelques articles préparés à l'avance mais impossible d'aller voir les autres blogs pour y laisser des commentaires...
    Mercredi, je reprends les aiguilles pour une nouvelle commande, donc je me suis accordé une petite pause pour me détendre un peu et j'en profite pour aller voir mes aminautes..

    Donc en attendant de te voir à nouveau, je te souhaite une très bonne semaine, en espérant que le soleil veuille bien nous faire profiter de ses rayons un peu plus que ces dernières semaines.

    Cath

      • Mercredi 18 Mai 2016 à 17:48

        Bonsoir Cath, Moi aussi je prends du retard dans la réponse à mes commentaires, et dans la visite des blogs des Amis.

        Tes tricots sont vraiment superbes.

        Nous on attends un peu de chaleur, car c'est frisquet.

        Bonne soirée Cath

         

    3
    Mardi 17 Mai 2016 à 15:15

    Je suis moi aussi un amoureux des fleurs... Chris

      • Mercredi 18 Mai 2016 à 17:49

        Moi j'adore, je trouve que chaque espèce a son charme.

        A force de prendre en photos tous, et bien , j'en ai plein en attente d'identification.

        Bonne soirée

    4
    Mardi 17 Mai 2016 à 20:41

    Bien bel exposé sur cette fleur toute simple qui plaît tant et est annonciatrice souvent du printemps par chez nous !!

    Bises dans ta soirée !
    Nicole

      • Mercredi 18 Mai 2016 à 17:50

        Bonsoir Nicole, oui nous aussi, elles annoncent le printemps.

        Bonne soirée

    5
    Mercredi 18 Mai 2016 à 15:31

    De petites fleurs simples, mais les simples, justement, sont importantes... Chris

      • Vendredi 3 Juin 2016 à 21:02

        Oh que oui, quand on les regarde de près, on voit une petite colorette

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :