• L'hyponomeute (Yponomeuta sp.)

    L'hyponomeute (Yponomeuta sp.)

    L'hyponomeute (Yponomeuta sp.)

     

     Le texte qui accompagne mes photos est sous  copyright Vinciane Allebroeck - Echo-Nature. 

    Voici le lien du site 

    http://echonature.over-blog.com/

    Je remercie Vinciane Allebroeck, de m'avoir autorisé a me servir de son texte 

    Dès les premiers jours du mois de juin, l'on peut observer dans divers endroits d'Europe de nombreuses colonies de chenilles du papillon hyponomeute (Yoponomeuta sp.) dont la particularité est de tisser de gigantesques " toiles de soie" de couleur blanche et de mettre à nu certains arbres.

    En effet, outre le saule; les chenilles colonisent principalement les arbustes et arbres fruitiers. Dans certains cas, les attaques sont tellement spectaculaires qu'elles peuvent entraîner la défoliation* complète de certains types d'arbustes comme dans le cas du Fusain d'Europe (Euonymus europaeus).

    L'hyponomeute (Yponomeuta sp.)

     

    D'où viennent-elles ?

    L'hyponomeute (Yoponomeuta sp.) est un papillon nocturne d'une vingtaine de millimètres d'envergure aux ailes antérieures blanches ponctuées de noir et aux ailes postérieures grisâtres et frangées.

    Papillon relativement discret, la femelle pond une trentaine d'oeufs directement sur l'écorce de certains arbres et à proximité d'une réserve de nourriture, à savoir : les futurs feuilles et bourgeons.

    Après éclosion, les jeunes chenilles passent l'hiver à l'état larvaire sous une sorte de bouclier de protection de couleur brunâtre.

    Dès le printemps suivant, au moment du débourrage*, les chenilles quittent ce refuge d'hiver pour pénétrer à l'intérieur des premières feuilles.

    Durant toute cette période, les chenilles tissent de gigantesques toiles collectives qui finissent par recouvrir la majeure partie des rameaux.

    La confection de ces toiles qui sont d'une extrême solidité présente de nombreux avantages : la protection de la colonie vis-à-vis des prédateurs et le gîte idéal en cas d'intempéries.

     

    L'hyponomeute (Yponomeuta sp.)

     

    Dès la fin de la période de développement vers le mois de juin, les chenilles se nymphosent* au sein même de cocons suspendus dans les toiles et donneront naissance aux papillons hyponomeutes (Yoponomeuta sp.) de la mi-jusqu'à la fin de l'été.

     

    L'hyponomeute (Yponomeuta sp.)

     

    La durée de vie du papillon hyponomeute (Yoponomeuta sp.) est d'environ 60 jours pour la femelle alors que le mâle décède après la copulation. 

     

    *Défoliation : Perte de tout ou d'une partie des feuilles.

    *Débourrage ou débourrement : Moment de l'année où les bourgeons végétatifs et floraux des arbres se développent pour laisser apparaître leur bourre* puis les feuilles et fleurs.

    *Bourre : Terme désignant le duvet et les jeunes feuilles et fleurs enfuies dans les bourgeons de nombreux arbres.   

    *Se nymphoser : Se métamorphoser.

     

    http://echonature.over-blog.com/2019/04/l-hyponomeute-yponomeuta-sp.un-papillon-devastateur-mais-inoffensif.html

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :