• La fourmi

    Cette petite bête infatigable que tu croises régulièrement sur ton chemin est un insecte exceptionnel.

    La fourmi

    On le retrouve partout sur la Planète, il existe plus de 12 000 espèces plus fascinantes les unes que les autres.

    La fourmi

    Comme les abeilles ou les termites, les fourmis vivent en communauté : c'est un insecte social très organisé.

    La fourmi


    La fourmi est aussi un des rares insectes à posséder des particularités anatomiques qui lui permettent de communiquer au moyen des odeurs.

    La fourmi

    La fourmi est un des rares insectes vivant en colonies organisées : les fourmilières.

    La fourmi

    Ce sont des insectes sociaux qui dépendent les uns des autres et ne peuvent survivre seul.

    La fourmi

     

     

    Au sein  d’une  fourmilière, on trouve des fourmis de tailles et de formes différentes qui ont des activités selon la caste ou le groupe auquel elles appartiennent : ouvrière, soldat, princesse ou  prince.

    La fourmi


    Certaines colonies peuvent atteindre quelques dizaines à plusieurs millions de fourmis et peuvent former ce qu’on appelle des super colonies (colonies de colonies).

    La fourmi

    Les fourmilières, qui sont des nids, sont faites de différentes loges reliées entre elles par des galeries de circulation.

    La fourmi

     

    Chaque loge ou chambre est utilisée pour des activités particulières : la fourmi passe l’hiver par exemple dans des loges d’hivernation situées profondément dans la fourmilière, par contre les loges d’élevage ou d’incubation pour les œufs sont plus hautes pour être chauffées par les rayons du soleil au printemps.

    La fourmi

     

    La reine pond dans la loge royale au cœur de la fourmilière.

    La fourmi

    Les fourmis d’une même fourmilière sont frères et sœurs.

    La fourmi

     

    En effet, elles sont toutes issues des œufs pondus par la reine, leur mère.

    La fourmi

     

    C’est la reine qui choisit de produire des fourmis femelles ou mâles.

    La fourmi

    Les mâles ou princes, produits en petit nombre, sont  réservés à la reproduction lors du vol nuptial.

    La fourmi



    Il n’y a souvent qu’une seule reine*, c’est la seule à pondre des œufs et on la reconnaît à sa grande taille et son abdomen bossu.

    La fourmi

     

    Les fourmis femelles, les plus nombreuses, deviennent princesses (future reine) ou selon la caste ou le groupe auquel elles appartiennent, ouvrières ou soldats.

    La fourmi

     

    Elles s’occupent inlassablement de faire vivre la fourmilière en construisant, nettoyant, récoltant de la nourriture, en prenant soin du couvain (ensemble des œufs, larves, nymphes), en préservant le nid des attaques ennemies.

    La fourmi


    *Certaines espèces ont plusieurs reines.

    Comme tous les animaux vivant en société les fourmis utilisent des moyens de communication sophistiqués. 

    La fourmi

    Le langage dont elles se servent le plus est celui des odeurs  : les phéromones.

    La fourmi

    Elles utilisent leurs antennes qui produisent et détectent des messages ayant une odeur typique pour elles : découverte de nourriture, désir de se faire nourrir, départ pour un combat…

    La fourmi

    Mais elles ont d’autres façons de communiquer :

    • Une fourmi peut se dresser sur ses pattes et présenter des signes d’agitation pour exprimer l’agressivité par exemple.
    • elle peut frapper le sol avec la tête ou pour certaines espèces émettre des stridulations (son produit par les fourmis)  pour exprimer le danger.  
    • Les fourmis sont omnivores elles se nourrissent de tout ce qu’elles peuvent trouver : graines, miellat de puceron, pollens de fleurs mais aussi de cadavres d’insectes et de petits animaux. Elles s’attaquent particulièrement aux insectes, chenilles qui mangent les arbres.

    •  

      Ce sont donc des « nettoyeuses » très utiles qui participent à l’équilibre de la nature.

       

       

    • La fourmi

    • Mais la pollution en particulier les pesticides détruisent de nombreuses espèces.

    • Des espèces dites invasives, plus agressives s’installent dans des zones géographiques qui ne sont pas les leurs à l’origine et détruisent les espèces indigènes. C’est souvent l’homme qui produit ce déséquilibre en introduisant sans contrôle ces espèces, par exemple la fourmi aztèque (Lasius Neglectus).

    • La fourmi

    • Alors, attention, tu peux élever des fourmis mais respecte les règles d’élevage !

    La fourmi

     

     

     

    Les photos sont de moi, le texte pris sur le net

    Pin It

    votre commentaire
  • Qui n'a jamais vu de fourmi dans son jardin?

    Elles sont tellement petites, qu'on ne voit pas certains détails. 

     

    La fourmi

     

    La fourmi

     

    La fourmi

     

    La fourmi

     

    La fourmi

     

    La fourmi

     

     

    La fourmi

     

     

    La fourmi

     

     

     

     

    Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique